En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Plus d'informations sur les cookies











FLASH INFO

     Flash info

        

Mairie
La Croix Comtesse

16 rue des Chaumes
17330 - La Croix Comtesse
Tél.Fax : 05 46 24 60 52

la-croix-comtesse@mairie17.com

LE CRASH D'UN BOMBARDIER AMÉRICAIN

A  LA CROIX COMTESSE

LE 05 MARS 1944

 

Le 05 mars 1944 un bombardier américain Liberator B 24 J fabriqué par Consolited Aircraft Compagny à San Diego en Californie est touché par la Flak (défense contre avion allemande) au dessus de Cognac.

Le moteur 2 et la section auxilaire sont en feu, la passerelle de la soute à bombes a été coupée en deux par un obus et le longeron du centre de l'aide est coupé, les systèmes hydrauliques sont détruits, le système électrique et toutes les radios sont hors service, il y a une forte fuite de carburant, les moteurs 1 et 4 sont hors service.

L'avion a effectué un atterrissage en catastrophe tout près des maisons du village de La Croix Comtesse.

Le pilote Robert MARTIN, âgé de 28 ans, a fait preuve d'une grande habileté pour poser le quadrimoteur sur le ventre, sachant qu'un seul des 4 moteurs est intact.  

 

 

Selon les témoignages des habitants qui sont accourus après le crash, les Américains se sont dirigés vers une haie et ont fait brûler des documents.

Ils ont également rendu inutilisable le carburant contenu dans les réservoirs de l'avion.

Suivant les consignes qui leur avaient été données, les aviateurs sont alors partis en direction de Coivert puis du Vert où ils furent hébergés par la famille de M. Furgier.  

Après de nombreux déplacements dans le département des Deux-Sèvres, ils rejoignent l'Espagne... avant d'autres actions.

Les Allemands sont arrivés très longtemps après alors que tout ce qui était récupérable avait été emporté par les habitants de La Croix Comtesse, en particulier les parachutes qui ont servi à faire des vêtements.

L'occupant n'a pas recherché activement la aviateurs dans le secteur et, heureusement, la population n'a pas été inquiétée.

Pour emmener l'avion, les Allemands ont soulevé le nez en creusant un tunnel par dessous et en y glissant un énome ballon pneumatique qu'ils ont gonflé. Ils ont ensuite débité l'appareil en morceaux qu'ils ont emportés.

COMPOSITION DE L'ÉQUIPAGE DU BOMBARDIER

Pilote

Co-pilote

Navigateur

Bombardier

Opérateur radio

Mitrailleur tourelle supérieure

Mitrailleur tourelle ventrale

Mitrailleur latéral droit

Mitrailleur latéral gauche

Mitrailleur de queue

Robert A. MARTIN - 1er Lt

Lawson D. CAMPBELL - 2ème Lt

Joseph E. SUTPHIN - - 1er Lt

Rudolp F. GABRYS - 2ème Lt

Richad E. THALHAMER- T/Sgt

George C. HUNT - T/Sgt

Karl D. HOSTETTER - Sgt

Robert N. METCALF - S/Sgt

Melvin PORTER - Sgt

Charlie FLUKINGER Jr - Ffc

        Le Lieutenant Robert MARTIN est né le 14 mai 1916 à Spokane (district de Washington). Il s'enrôla dans l'armée en novembre 1940, servant au Presidio de Monterey.

         Fin 1941, il opta pour l'école de formation des cadets de l'aviation et fut nommé 2ème lieutenant à la base de l'Air Force de Stockton.

        Il fut envoyé à Norwich, Angleterre avec la 8ème Air Force pendant la seconde guerre mondiale comme 1er lieutenant sur des bombardiers Liberator B 24.

        Lui et son équipage furent mitraillés le 05 mars 1944 au dessus de Cognac et atterrirent à La Croix Comtesse.

        Avec l'aide de la résistance française et d'un grand nombre de personnes locales pleines de ressources, M. MARTIN évita la capture et s'évada vers l'Espagne.

        Il fut décoré du Purple Heart, de la médaille de l'Air et du Winged Boot réservée aux échappés et aux évadés.

        Il est décédé en 1988.

 Le lieutenant Robert MARTIN et son épouse

(d'après le livre de M. Jacques PERRUCHON "Missing in Action" 

édition le Bois du Dauphin - 2006)

       2 réunions, l'une en 2004 et l'autre en 2006 ont été organisées par la Mairie de La Croix Comtesse en collaboration avec M. Jacques PERRUCHON.

 - Pour commémorer les 60 ans de l'événement, à l'initiative de M. Jacques ROUX, Maire  et en présence de M. Jacques PERRUCHON, des habitants du village et des témoins se sont retrouvés dans la salle communale le 08 juillet 2004 pour évoquer leurs souvenirs. 

Cette première prise de contact a permis à l'auteur de rencontrer  les personnes qui avaient vécu de prés ou de loin l'atterrissage de ce bombardier et l'évasion des aviateurs. 

M. PERRUCHON a rassemblé les nombreux et précieux témoignages, photos, fournis entre autres par des personnes présentes lors de cette réunion et fait éditer un ouvrage.

 - le 13 avril 2006, une centaine de personnes s'est déplacée pour découvrir le livre lors d'une réunion-débat animée par M. PERRUCHON. (ci-après, vous trouverez les photos prises lors de cette réunion) 

1ERE REUNION LE 08 JUILLET 2004.pdf

17400 visites
<Calendrier>
Mai 2017

a3w.fr © 2017 - Informations légales - lacroixcomtesse.monclocher.com